INTERVIEW de Sébastien CAVAILLES, Capitaine des jeux
de l’AS Golf du Roncemay,
par le Président de l’association sportive Serge MERCIER
(Réalisée  le 16 Février)
 
 
SM.
Bonjour Sébastien
Tu es le Capitaine des Jeux, désigné par tes pairs ;  
les Golfeurs de l‘association sportive aimeraient te connaître davantage. Peux-tu te dévoiler ?
 
 
SEB.
J’ai 41 ans, marié, 3 filles, Professeur de Spécialité (Commercialisation et Service) au Lycée des métiers Vauban à Auxerre.
 
Avant d’être enseignant, j’ai travaillé dans l’hôtellerie et la restauration avec une concrétisation en 2007 en obtenant le titre de « Meilleurs Ouvriers de France, Maître du service et des Arts de la table ».
 
Au Golf, je suis classé 2.3, mais je reste un épicurien, un sportif, passionné de tout, proche des autres, j’aime le contact dans l’échange.
 
 
SM.
Peux-tu nous parler de ta rencontre avec le golf ?
 
SEB.
J’ai eu la chance de suivre mon grand-père sur le golf le plus vieux du continent, celui du PGC, le PAU GOLF CLUB créé en 1856 (dans le 64).
 
A l’âge de 8 ans, j’ai bénéficié d’une dérogation pour intégrer l’école de Golf (normalement il fallait avoir 10 ans).
 
 
SM.
As-tu essayé d’autres activités sportives ?
 
SEB.
Bien sûr, J’ai testé bon nombre de sports mais je suis tombé amoureux du golf.
 
Dans ce sport, on se bat contre soi-même, rien n’est jamais acquit mais on est également  au contact de la nature, …..se promener sur des parcours tellement variés,  partager une partie avec n’importe qu’elle personne de tout niveau et prendre du plaisir pour nous retrouver au 19ème trou « au club house ».
 
C’est un sport individuel,  mais je préfère le vivre en équipe.
 
SM.
Avant de jouer à Roncemay, où as- tu pratiqué ?
 
SEB.
Après avoir été formé au PGC, j’ai joué au golf d’HOSSEGOR dans les équipes de jeunes, et j’ai même participé à un championnat de France jeunes sur le Golf de Chantilly.
 
Après une interruption vers l’âge de 17 ans liée à mon orientation professionnelle et pendant 13 ans environ,  j’ai repris la pratique du golf en 2010, au golf du LUBERON avant de m’installer dans l’Yonne.
 
 
SM.
Peux-tu décrire en quoi consiste ta fonction de capitaine des équipes ?
 
SEB.
J’essaie d’apporter mon aide aux différents capitaines sur la logistique et l’organisation des équipes pour les compétitions de la Fédération, de la Ligue, et des Jeunes… Merci à Mercedes « étoile 89 » et « Yséal » pour leurs soutiens.
 
Mais j’ai également un rôle de lien et de référent en fonction des objectifs,
des contraintes de l’AS, en harmonie avec le Président et le Comité directeur.
 
Une évolution dans la sélection des équipes a été opérée avec le nouveau comité directeur ; le premier critère c’est la catégorie d’âge, puis l’index, forcément les disponibilités avec l’objectif de créer des groupes homogènes, avec de la concurrence et un esprit d’équipe fort.
 
SM.
Nos différentes équipes représentatives ont des difficultés à accrocher les niveaux supérieurs des championnats ; quel est
ton point de vue ?
 
SEB.
Il existe un réel manque de densité de golfeurs dans l’Aillantais  par rapport aux grandes villes (ex : Dijon)  pour être présent sur des niveaux supérieurs mais par rapport à notre structure, je suis fier des équipes et des joueurs qui s’investissent dedans.
 
Les résultats sont encourageants mais au-delà du sportif, le rôle des équipes c’est de valoriser l’image de notre club à l’extérieur et de donner l’envie de venir découvrir le Domaine du Roncemay.
 
Nous jouons les compétitions dans d’autres golfs et nous remarquons que les équipes des clubs organisateurs réussissent mieux dans ces compétitions et montent au niveau supérieur plus facilement…
 
SM.
En effet, peu de joueurs ont un index inférieur à 10.  Que pouvons- nous faire ?
 
SEB.
Il y a deux aspects, le loisir et le sportif.
 
Pour le loisir, c’est sans contrainte…
 
Mais pour la compétition, pas de secret :  travail….., travail ….. et travail….. : Il faut s’entraîner, répéter ses gammes et se confronter aux différents parcours. Faire des compétitions est indispensable surtout avec le nouvel index. Nos jeunes partent souvent dans des villes universitaires pour leurs études mais il faudrait pouvoir continuer à les suivre.
 
La dynamique de l’école de Golf doit permettre à nos jeunes d’être plus performants (pour ceux qui le souhaitent), de s’épanouir avec l’envie d’intégrer les équipes et de représenter le club.
 
SM.
Chez les féminines, c’est encore plus criant ?
 
SEB.
C’est plus complexe de par l’Histoire du Golf en France, en général :  - 1 féminine licenciée pour - 3 hommes. Mais nous avons de jeunes pousses  …. à nous de les valoriser.
 
 
SM.
Comment peut-on conserver son index lorsqu’on est classé proche de « Zéro » ?
SEB.
Il n’existe pas de secret, il faut :
- Jouer régulièrement ;
- Savoir s’entrainer aussi bien Physiquement, que    Techniquement et Mentalement.
 
- Connaître ses points forts et ses faiblesses ;
- Faire appel à des pros pour avancer ;
- Savoir se remettre en question ;
- Définir des objectifs et travailler pour les atteindre.
 
SM .
Peux-tu me confier un souvenir golfique qui t’a marqué plus particulièrement ?
 
SEB.
Au golf de Pau (P.G.C), j’ai grandi avec les « France-Espagne Boys », tournoi de golf international réservé aux Espoirs de moins 18 ans des deux nations.
Avec la participation de joueurs d’exception comme Sergio Garcia ; tous ces joueurs coachés dans ce tournoi par José María Olazábal, mais aussi et surtout Severiano Ballesteros.
 
Cela apporte des étoiles dans les yeux et l’envie de les imiter.
 
 
SM.
L’école de Golf fonctionne depuis un certain nombre d’années déjà ; mis à part quelques enfants dont les parents sont golfeurs, la majorité d’entre eux ne joue pas entre les cours… c’est un réel handicap pour leur progression !
 
SEB.
Oui, je pense que c’est un handicap car jouer régulièrement est essentiel surtout chez les jeunes.
 
La situation géographique du Domaine peut être un inconvénient pour venir plus souvent. Le partenariat de cette année pour les jeunes avec le practice de Monéteau permet un entraînement supplémentaire.
 
Les investissements mis en place sur le Domaine permettront peut-être aux parents de venir plus facilement.
 
SM.
Merci Sébastien pour tout ce que tu apportes à l’association sportive, espérons que les championnats puissent se dérouler aux dates prévues.
 
SEB.
Nous l’espérons tous, j’ai une pensée aux amis qui nous ont quittés… Alors continuons à respecter le protocole pour le bien de chacun.
 
Je terminerai en remerciant les propriétaires ainsi que le travail de toutes les équipes du Domaine.
 
À bientôt sur le parcours
 

Découvrez le site   du Domaine et Golf Club  du Roncemay :

Cliquer ici

petites annonces - dernière mise à jour

15 juin 2021

pour consulter cliquer ICI

des articles en "promotion" !

Cliquer pour ouvrir la Météo
Cliquer pour ouvrir la Météo
Cliquer pour ouvrir les archives
Cliquer pour ouvrir les archives
Ouvrir l'espace licenciés
Ouvrir l'espace licenciés